AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Les liens du sang sont plus forts que tout, mais peuvent-ils résister au temps ? Seth&Jayce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar






Faites place à

Invité



Invité



MessageSujet: Les liens du sang sont plus forts que tout, mais peuvent-ils résister au temps ? Seth&Jayce   Sam 8 Jan - 23:59



Seth claqua la porte de sa Mercedes avec violence. Il détestait cette époque, où tout était si lent et peu sophistiqué, par rapport à la sienne. Il se demandait comment les gens pouvaient supportés ce peu de modernisme et soupira, se rappelant que l’évolution allait venir plus tard et que pour l’instant, les habitants se contentaient de ce qu’ils avaient. Même si le blond était déçu de certains points, le chaos dans lequel régnait Londres lui avait largement plu. Tel qu’on lui avait raconté, c’était une crise mondiale qui touchait chacun des humains. Quel malheur ! Un rictus diabolique se dessina sur le visage d’ange de Seth, et il se retint d’éclater de rire, en pensant à ce que l’humanité allait subir dans quelques années. Les guerres nucléaires, les bombes, les attentats, la pauvreté, la famine, la peste... C’était presque comme si tout reviendrait au Moyen-âge, sauf que bien sûr, c’était beaucoup plus dangereux, et amusant... Sadique ? Seth était bien plus que ça. Il avait connu la guerre, la misère, grâce aux récits que son père lui avait naguère contés. Après ces histoires, Seth avait rêvé d’être un guerrier, et de voyager à travers le monde, tout en commandant une armée.. Et enfant, il n’hésitait pas à jouer à ce genre de choses à l’école, au plus grand drame des autres enfants... Pourtant, il y avait bien un de ses camarades qui adorait ce genre de jeu: son frère jumeau, Jayce Dowson . Comme tous deux avaient été complices, jouant de nombreuses heures ensemble, s’imaginant se battre, et parfois passant à l’acte, mais ne se blessant que très rarement. Jayce avait été le frère et le modèle de Seth, avant que tout n’arrive..

Le blond secoua la tête, il ne fallait surtout pas repenser à de telles choses. Il fallait aller de l’avant. Afin de faire disparaître la boule qui s’était crée dans la gorge du jeune homme, il se dirigea vers le Covent Garden. Malgré le crépuscule qui était tombé, la célèbre place était visible et il n’eut aucun mal à pénétrer dans un des nombreux casinos de l’endroit. Rien de mieux qu’une salle de jeux pour se distraire et se changer les idées. Avec impatience, il entra dans l’enceinte du paradis des sous, et remarqua alors un videur à l’entrée. Seth ne lui accorda aucun regard et tenta de passer avec assurance. Malheureusement pour lui, le videur le bloqua. Seth le regarda alors avec colère et persuasion, une demi-seconde plus tard, le bras du videur disparaissait de l’encadrement de la porte et le jeune Vagabond était déjà parti vers le tapis de poker. Il était le meilleur à ce jeu. Manipulateur et séducteur, Seth avait tous les atouts pour être un gagnant. Il n’eut d’ailleurs aucun mal à faire équipe avec un homme d’affaire à la corpulence assez importante. Celui-ci menaçait d’un début de calvitie, mais Seth ne s’en moqua pas, plus préoccupé à gagner de l’argent. L’argent, source de problèmes. L’argent source d’ennuis. Mais l’argent, qu’est-ce qu’on l’aime !

Après quelques minutes à jouer et à gagner. Seth décida de corser le jeu, et misa un million de dollars. Bien sûr, il n’avait pas cette somme, enfin, pas sur lui, mais les riches patrons d’entreprises, si ! Il suffisait juste de faire un chèque et Paf! Seth serait millionnaire. Comme les gens étaient si facilement bernés... Il allait exposer son idée, lorsqu’il entendit un bruit fracassant venant de tout près. Sans hésitation, il suivit son instinct et se dirigea vers l’émeute. Il remarqua alors deux hommes qui se battaient dans une lutte endiablée. L’un d’eux venait tout juste de faire tomber des machines à sous et Seth ne s’empêcha de lever les yeux au ciel. De l’argent venait d’être perdu .Puis, il observa un peu plus les deux adversaires, et reconnut alors un visage. Il voyait les combattants se battre et il était ébahit par la souplesse de l’un d’eux. Il était doté d’une sacrée rapidité, ainsi que d’une habilité avantageuse, si bien qu’il était certain qu’il n’allait pas perdre. La lutte semblait interminable, si bien que très peu de personnes restèrent à observer. Même les videurs ne s’occupaient pas de faire sortir les deux hommes. Seul Seth restait, impressionné . Il l’était. En effet, face à lui, se trouvait un homme qu’il avait admiré longtemps. Face à lui, son frère s’était encore mis dans une position délicate. Face à lui, son jumeau se battait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar






Faites place à

Invité



Invité



MessageSujet: Re: Les liens du sang sont plus forts que tout, mais peuvent-ils résister au temps ? Seth&Jayce   Mar 11 Jan - 19:07



Jayce se trouvait à proximité du Covent Garder qui faisait partie de l'une des nombreuses places situées à Londres, il s'y trouvait par pur hasard, sachant qu'il n'aimait aucunement cette ville et ses habitants en tout genre, d'ailleurs il n'aimait réellement pas grande monde ou très peu, rare étaient ceux à qui il accordait une parole et surtout rare étaient ceux en qui il donnait un temps soit peu sa confiance, à vrai dire il était narcissique au plus haut point, outrecuidant, trop vaniteux au goût des autres et c'était ceux qu'il le rendait unique en son genre et il l'était, effectivement, il était toujours en train de se surestimer, toujours un peu plus, rabaissant littéralement les personnes qu'il considérait comme inférieur à lui, qui ne valait nullement la peine d'être simplement regardé, admiré ou abordé. Le beau brun réalisait que l'année 2011 était putride comme un mort en pleine décomposition, dépravée, inutile et parfois même ennuyante. Il se demandait pourquoi il était venu ici, que venait-il faire et pour quelle raison ? C'était certainement pour le goût de l'aventure et des anciennes découvertes qui se trouvaient, d'ailleurs, nases, mais surtout et cette raison était tout aussi valable, il tentait d'échapper inlassablement à son jumeau, car bien évidemment après avoir tué leur père de ses propres mains il s'était alors enfuit vers un autre monde qui lui faciliterait peut-être sa tâche de recommencer à mutiler la vie des humains en plein conflit, se tuant comme des chiens, maladroitement. La vraie raison persistait tout de même par le simple fait que depuis la mort de son père, son frère le regardait autrement, d'une autre façon et c'était ceux qui avait encore plus déterminé à Jayce de partir loin de lui, sachant qu'il avait toujours été un modèle pour son jumeau, il avait désormais changé sa vision des choses et il ne voulait pas culpabilisé.
Jayce avait toujours adoré, étant plus jeune, jouer aux jeux qui se rapportaient principalement à la guerre ou à la bataille navale. C'était des choses qui l'avait longtemps passionné vraiment et il avait toujours envisagé de s'engager dans l'armée grâce aussi aux nombreuses histoires que lui avait conté son père en compagnie de Seth, encore très proche l'un de l'autre, ils avaient les mêmes rêves, ils étaient nés de la même passion, voulant tout les deux être des soldats de l'armée et c'était ce que Jayce était devenu, il avait été un brillant militaire, sauvage et sans aucune pitié. Oubliant petit à petit ou essayant seulement d'oublier sa famille, il restait dur à chaque fois qu'une autre personne lui racontait ses moments familiaux faisant comme si ceci n'avait pas importance pour lui et dès qu'on lui demandait de son côté il répondait simplement : « Cela fait bien longtemps que je n'ai plus de famille. « . Exact tout en ne l'étant pas, c'était seulement une façon de parler. La seule chose à dire pour éviter le sujet.
C'est en pensant à son frère qu'il se dirigea vers l'un des nombreux casinos, cela pourrait lui faire revenir un temps soit peu à la réalité, oubliant ses quelques problèmes qui restaient avec persistance dans son esprit. Était prostrée un videur assez corpulent à l'entrée du casino, et comme il fallait s'en douter ce dernier ne laissa pas entrer Jayce, il ne put décemment faire autrement que d'utiliser sa seule façon de persuader un individu, plongeant ainsi son regard bleu perçant dans celui du videur, qui au fur et à mesure se décala sur le côté pour laisser entrer le jeune brun tout en baissant ses yeux, certainement trop abasourdi par la fureur et le changement de couleur de ses iris. Ainsi il entra à l'intérieur et se dirigea directement au bar qui se trouva au fin fond de l'immense salle. Malgré le fait qu'il adorait jouer au poker tout comme les machines à sous ou encore à la roulette, c'était les principaux jeux dont il s'appropriait. S'asseyant rapidement sur un siège tout en s'accoudant au bar, il commanda un whisky pur et pendant l'attente son regard se mit à examiner la salle de jeu, observant attentivement chaque personne qui s'y trouvait. Des jeunes femmes, plutôt sexy, charmantes et très sensuelles, trémoussant leurs bassins de façon charnelle, sautillant comme des petites filles, des idiotes, voilà tout. Le bruit d'un verre se fit entendre et automatiquement il reporta son regard vers le barman sans le remercier, quant à ce dernier il attendait la monnaie de sa pièce mais Jayce n'y prêtait guère attention et finit par se lever tout en s'éloignant du bar, le barman l'interpella à plusieurs reprises sans aucune réponse, il pesta contre le brun qui lui, riait à plein nez, moqueusement de l'attitude du barman à son encontre, pensait-il réellement que Jayce allait payer pour un simple whisky, c'était totalement absurde. Il partit en direction des machines à sous, se doutant déjà qu'une des femmes viendrait l'aborder, c'était toujours ainsi et il en était fier et quand on parle du loup, une blonde, pétillante, séduisante vint vers lui d'une démarche malicieuse, un sourire de vainqueur tout comme pervers se posa alors sur ses lèvres, il avait trouvé sa cible pour ce soir. Alors qu'il s'apprêtait à poser son verre sur une table non loin des machines pour s'ava,nçer de même vers la jeune fille, une main brusque emprisonna son poignet en le poussant plus loin. Sur le coup de la surprise, Jayce manqua de trébucher mais se retient rapidement à une poutre. Très vite énervé il accourut alors bestialement vers l'homme qui l'avait alors bousculé et s'engagea dans une lutte acharnée le martelant de coups de poings, de coups de pieds puissant dans l'abdomen empêchant ainsi son agresseur de respirer, il en cracherait presque ses tripes. Il était d'une rapidité et d'une force incroyable, assena l'inconnu d'un coup de poing fatal au niveau de son visage qui était parsemé de sang, son œil gauche était gonflé presque introuvable, sa bouche s'était amplifiée au fur et à mesure de la lutte. Jayce n'avait aucune pitié et si quelqu'un ne venait pas s'interposer entre ses deux là, le plus faible allait effectivement mourir. Il enchaîna alternativement et toujours des coups quant à ses yeux, ils étaient alors devenus sombres, féroce, cruel. Il était dans une colère des plus noirs, horripilé, mais, brusquement il relâcha l'amoché contre le sol, recroquevillé, au bord de l'agonie, souffreteux ayant des spasmes continuels. Jayce était dans une position d'animal, il était presque inconnaissable à la limite d'un inhumain. Il respirait fortement et rapidement, non pas par épuisement mais par fébrilité. L'achevé l'avait chercher, Jayce avait répondu. Reprenant petit à petit ses esprits en clignant plusieurs fois des yeux qui eux, redevenaient peu à peu de sa couleur naturelle , il fit alors rapidement demi-tour et lorsqu'il s'apprêtait à sortir incognito du casino avant que la sécurité ne pointe son bout du nez, il se retrouva face à face avec celui qu'il avait tant voulu ne jamais réellement recroiser, son identique, son semblable, son frère, Seth, ce dernier était ébahi, le regardant sans le quitter des yeux, voulant certainement y découvrir toutes ses états d'âmes, Jayce rompit ce contact visuel et sans une parole, sans un dernier regard pour son jumeau s'éloigna en le bousculant inconsciemment par l'épaule. Il marchait précipitamment vers la sortie et en quelques minutes il atterri dehors, sous l'air frais de la nuit, les mains tremblotantes, en sang dû à la puissance de ses frappes. Il devait vite déguerpir, échappait une nouvelle fois à son frère, il ne devait pas le suivre, surtout pas mais se doutait tout de même que Seth n'allait aucunement laisser tomber. Soupirant il parcouru de nouveau le Covent Garder sans réel but précis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar






Faites place à

Invité



Invité



MessageSujet: Re: Les liens du sang sont plus forts que tout, mais peuvent-ils résister au temps ? Seth&Jayce   Sam 15 Jan - 19:43


Q u’elle aurait été votre impression, si la seule personne que vous connaissiez dans un lieu inconnu vous ignore ? Réfléchissez bien à la réponse, et imaginez ce que Seth a ressentit, lorsque son frère ait fait comme si il n’existait pas ! En effet, le blond regardait toujours surpris le brun qui venait de remporter une bataille avec brio. Il avait achevé, c’était bien le mot, son adversaire, si bien que quelques femmes s’étaient mises à crier. Seth eut une soudaine envie de meurtre envers les pauvres âmes féminines qui l’entouraient, car leur cris strident l’épuisait. Après un bref signe d’exaspération, il reporta son attention sur son frère qui observait sa main presque en sang, à cause des centaines de coup qu’il venait de donner. Une certaine fascination pouvait se voir dans les pupilles du jeune jumeau, et en fait il admirait vraiment son frère, comme il l’avait toujours admiré. eth s’imagina alors toute une scène, où son frère l’accueillerait à bras ouverts, et tous deux s’en iraient tuer le temps, dehors, dans les sombres ruelles, tout en s’activant aux meurtres... Bien sûr, rien ne se passa ainsi. Tout simplement parce que Jayce fuyait Seth, pour une raison que lui-même ignorait. Le brun changea tout de suite d’expression lorsqu’il aperçut son double. En effet, son regard victorieux changea en une sorte de moue sceptique, et Seth se sentit aussitôt visé. Mais, très vite, Jayce regarda ailleurs, faisant comme si son frère n’était pas là. Il jeta quelques regards autour de lui, guettant certainement l’arrivée de la sécurité, avant de décider de s’en aller. Il bouscula alors Seth, passant devant lui comme si il était invisible, comme si il n’existait pas.

Le blond ne s’attendait pas du tout à ça. Il savait que son frère n’exprimait pas ses sentiments, Seth ignorait même si Jayce avait ressentit quelque chose un jour. Certes, Seth n’était pas mieux. Mais, lui lorsqu’il tuait c’était un pur plaisir, il en ressortait heureux... enfin si c’était ce qu’on pouvait appeler du bonheur. Seth ne savait pas trop ce qu’il devait faire. Complètement perdu, son frère venait de créer un énorme trou noir dans l’esprit du blond. Il soupira de défaite, avant de relever la tête. Jayce croyait-il vraiment que Seth abandonnerait ainsi ? Si le blondinet était venu en deux mille onze, c’était tout simplement par pur instinct. Car il savait qu’il y trouverait Jayce. Et à présent qu’il l’avait retrouvé, Seth n’allait pas lâcher l’affaire de si tôt.

Le plus jeune suivit alors les pas de son frère pour sortir du Casino, laissant derrière lui toute une foule complètement affolée par l’affrontement de son frère. Il éclata alors de rire. Jayce attirait si facilement l’attention, c’était... subtil ! Comme toujours, le brun avait fait une entrée et une sortie fracassante. Oui, en effet, Seth admirait son frère, même si le blondinet savait que dans certains domaines, il était meilleur que son aîné. Bien sûr, il ne le lui montrerait jamais, sachant que l’égo de Jayce était trois fois énorme, ce n’était pas la peine de le blesser... cela ne ferait que l’éloigner encore plus. À présent que le vagabond respirait l’air libre de la nuit fraîche, il jetait des regards autour de lui traquant une silhouette sombre. Bien sûr, il savait que la tâche ne serait pas aussi simple. Il connaissait parfaitement son frère et savait que Jayce ne se laisserait pas attraper. C’était étrange, de jouer à cache-cache avec son ancien compagnon de jeu, et c’est avec un optimisme remarquable que Seth se mit en chasse. Jayce ne pouvait pas être bien loin. Il devait certainement erré à la recherche d’une nouvelle victime, et Seth s’imagina aussitôt tuer avec son frère. Ce serait certainement la première fois qu’ils agiraient ensemble, et l’excitation monta dans le corps du blond. Il souriait, si bien que certaines jeunes femmes ne purent s’empêcher de glousser en le voyant. Charmeur et séducteur, il avait des atouts imprenables pour être un des meilleurs tueurs de la ville, et peut-être même du pays. Son plus grand rival... devait être son frère. Mais après tout, son frère et lui étaient pareils, semblables. Et Jayce ne cessait de vouloir échapper à cette affirmation.

Cela faisait plus d’un quart d’heure que le vagabond cherchait son frère, sans résultat. Décidément Jayce avait toujours été le meilleur à ce jeu là. Seth se souvenait qu’à chaque fois qu’il partait à la recherche de son homologue, dans les pièces du grand manoir, Jayce était introuvable. Si bien que parfois quand Seth le trouvait, Jayce ne se donnait pas la peine de le chercher, laissant le blond seul des heures, tandis qu’il allait se prélasser devant les jeux vidéos. Parfois en repensant à ces souvenirs, Seth ressentait une sorte de mépris envers son frère et souvent il se demandait si ça valait vraiment la peine d’essayer de le retrouver. Mais, à présent qu’il l’avait vu, le jumeau ne pouvait laisser tomber. Il avait besoin de son frère tout comme Jayce avait besoin de lui. Les deux jeunes hommes ne pouvaient pas l’avouer, bien sûr, mais au fond ils étaient sur la même longueur d’onde. Après quelques pas innocents, sans vraiment avoir de but, le vagabond aperçut une ruelle, qui semblait mener à une sorte de garage. Il la suivit sans hésitation, sachant que Jayce adorait les voitures et avec un calme fou, il pénétra dans l’ombre. Quelle surprise d’y trouver son frère accompagné d’une jeune femme à moitié nue. Elle portait en effet un débardeur qui laissait apparaître son soutien gorge, et une mini-jupe déchirée non par accident. Son frère, Jayce, regardait sa victime sans aucune expression, il semblait ailleurs. Seth, voulant participer au jeu s’approcha du brun et se mit derrière lui. Il pu alors mieux voir le visage de l’innocente et une once de pitié traversa l’esprit du blond. Elle avait des cernes sous les yeux, et on sentait qu’elle était affamée depuis plusieurs jours, car elle avait les joues très creuses. C’était cela, les victimes de la crise. Avec un soupir d’hésitation, le blond alla se mettre juste aux côtés de son frère qui continuait à regarder, concentré la jeune fille. Elle, elle tremblait, on aurait pu entendre le claquement de ses dents à une dizaine de mètre et Seth était certain que ça allait les faire repérer. Il se demandait alors pourquoi Jayce ne faisait rien, et qu’est-ce qu’il attendait. Il posa alors une main sur l’épaule de son frère, pour lui témoigner son soutien et la joie qu’il avait eu de le retrouver. Il savait alors que ce geste allait lui coûter cher, mais il s’en foutait. Il était avec son frère... plus pour longtemps, mais qu’importe !
Revenir en haut Aller en bas
avatar






Faites place à

Invité



Invité



MessageSujet: Re: Les liens du sang sont plus forts que tout, mais peuvent-ils résister au temps ? Seth&Jayce   Sam 26 Fév - 18:04

Jayce marchait rapidement dans les rues, s'éloignant ainsi petit à petit du Casino où il avait fait un remue-ménage, un grand désordre à la pointe de l'anarchie, encore une fois. Il entendait davantage des acclamations parfois même des crises de panique non loin derrière lui, se doutant fortement qu'il n'y avait pas été de main forte avec son adversaire, de toute évidence, ce n'était en aucun cas de sa faute s'il s'était battu une fois de plus, il ne pouvait donc pas rester tranquillement dans un endroit, sirotant ainsi son bien tout en repérant inlassablement une proie pour la nuit qui viendrait à suivre, il fallait toujours qu'un abruti vienne pour lui gâcher sa soirée qui débutait si bien. Seulement, Jayce était un jeune homme très discret, si on ne le cherchait pas il ne montrait en rien sa supériorité, à l'inverse si quelqu'un venait à le chiffonner il n'hésitait en aucun cas à prouver qu'en s'en prenant à lui on n'en y échappait plus. Dès qu'il commençait à assener une personne de plusieurs coups de poing, il était rare chez lui de s'arrêter, c'était comme si cela lui procurait un bien fou, montant en flèche son adrénaline, doutant plus qu'il se trouvait souvent dans des lieux publics donc en présence d'autres personnes et donc qu'il était observé, ne voulant pas être le plus faible il tapait alors sans arrêt, sans pitié, sans regret sur ses victimes. C'était cela de chercher un homme de la famille Dowson, c'était rare qu'un des deux frères se laissaient marcher sur les pieds, ayant davantage de répondant l'un comme l'autre. Les deux frères étaient semblables, unique et rien ni personne ne pouvait dire le contraire, ils étaient tout simplement identiques à quelques détails près. En y réfléchissant bien, Jayce avait toujours voulu protéger son frère jumeau, de la violence de leur père, de l'amour que portait leur mère jusqu'à lui-même, il ne souhaitait que le bonheur pour Seth, loin des atrocités de ce monde, mais il avait tout gâcher au moment où il avait fuit le manoir familial pour parcourir le monde, pour traquer, tuer, saigner des personnes tout à fait innocentes et se doutait fortement qu'en revenant chez lui, Seth aurait changé d'une manière ou d'une autre. Son seul objectif en étant revenu chez eux avait été avant tout de revoir son frère, tout d'abord, l'apporter avec lui, fuir avec lui, partir avec lui, seulement Jayce et Seth, comme cela avait toujours été, mais les plans avaient tourné autrement, après avoir amoché son propre père, il n'avait qu'adresser à Seth un simple signe de tête et s'était une nouvelle fois échapper pour se retrouver à l'époque de 2011. Il ne serait jamais douté qu'il puisse revoir son frère à cette même époque, jamais, Ô grand jamais il n'aurait souhaitait revoir son frère et cela pour plusieurs raisons, avant tout, car il devrait davantage être plus présent pour lui, l'instinct de protection avait toujours été au beau fort en sa compagnie, même s'il savait d'or et déjà que Seth était un bon bagarreur et qu'il se débrouillait parfaitement bien aux poings, mais le fait de s'imaginer Seth se bagarrait, sachant qu'il sera lui aussi assener de coups, le mettait simplement hors de lui, jamais personne ne pouvait toucher un seul cheveux de son frère qui représentait tant à ses yeux, jamais il ne pourrait se contrôler s'il voyait un jour un être s'en prendre à son frère, sa rage serait incontrôlable et il pourrait saigner à mort celui qui oserait toucher Seth. Le seul être capable de faire du mal à son frère n'était autre que Jayce lui-même.

Cela faisait déjà un bon moment que Jayce s'était éloigné du Casino, parcourant ainsi les petites ruelles, d'une démarche précipitée, mais tout en gardant son style chic et avec beaucoup de sélect. Il s'était retourné un instant pour voir si son frère s'était mis à sa recherche, ne distinguait que l'obscurité, il devait donc se rendre à l'évidence, il l'avait enfin semer. Il ne voulait pas que Seth le retrouve, lui parle, soit en sa compagnie, parce que peut-être pourrait-il tout simplement s'énerver contre lui pour des raisons qui pourraient éventuellement être totalement incohérente. Sur le visage du jeune brun, un sourire nostalgique s'afficha doucement au coin de ses lèvres, repensant à son jeune frère et lui-même en train de jouer à cache-cache dans les nombreuses et gigantesques pièces de leur demeure, Jayce avait toujours été introuvable, Seth pouvait le chercher durant des heures entières sans trouver la moindre trace et cela amusait beaucoup Jayce quand il sortait de sa cachette pour finalement jouer des jeux-vidéos stupide et le moment qu'il préférait étant sans doute quand il voyait venir le blond, furieux, une mine déconfite sur son visage, il était victorieux de le voir énerver et c'était certainement pour cela qu'il aimait son frère.
Il marcha rapidement sur une route sinueuse, recouvertes de pavés pour retrouver le raccourcis et ainsi rentrer à Buckingham, c'était là son repère, l'endroit où il pouvait réfléchir, penser, se divertir et oublier tout ce qui l'entourait, sa rencontre avec Norah Jones par exemple ou encore son altercation avec Alyosius Vasteel et son envie avec Némésis Hell, une charmante et séduisante jeune femme pour ainsi dire. Alors qu'il s'apprêtait à augmentait la cadence de sa marche, il repéra non loin d'ici, une sorte de garage, Jayce adorait tout ce qui était rapporté à la mécanique, aux voitures, une belle voiture avec une belle compagnie, comment ne pas céder ? Il bifurqua donc dans cette ruelle où un néon vacillant l'éclairait et qui allait certainement bientôt rendre l'âme, les mains dans les poches, une posture de gaillard, il avança vers cette dites-ruelle et put doucement apercevoir une jolie jeune fille sortir d'une porte, vêtue simplement d'une courte jupe et d'un mini débardeur. Elle ne l'avait sûrement pas entendu. Parfait. Souriant en coin de façon sardonique, il s'approcha dangereusement de cette blonde et lui empoigna fermement le bras la faisant donc pivoter vers lui tout en la plaquant contre son torse musclé. Il pouvait lire dans ses yeux une certaine panique, elle était retombée au mauvais endroit au mauvais moment, malheureusement pour elle. Peut-être reconnaissait-elle Jayce qui était bien évidemment recherché par les forces de l'ordre de tout Londres, mais il était avant tout attentif aux pas qui se faisaient discrètement entendre derrière lui, tout en ne lâchant pas la demoiselle du regard. Il savait. Il savait que son frère était à quelque centimètre de lui, qu'il était tout proche. Il se mit à respirer profondément, essayant de contenir une partie de sa rage à l'intérieur de soi tout en tenant violemment les deux bras de la jeune blonde. Cette dernière était affolée, au bord de l'évanouissement et cela était presque hilarant pour le jeune brun. Ces petites gamines n'étaient rien d'autre qu'un échappatoire, une sorte de vengeance à l'encontre de tout ce mal qu'il gardait au fond de lui. Il était ainsi, il ne montrait absolument pas ses faiblesses, il ne voulait pas paraître lâche c'était pourquoi il se divertissait en étant diabolique à l'égard de ces jeunes femmes innocentes et sans défense. Jayce n'avait toujours pas agis face à cette débauche face à lui, dès lors il l'aurait déjà tué par étranglement ou tout simplement en utilisant sa dague cachée dans la ceinture de son pantalon, non à la vue de tous. C'est au moment où il allait s'en prendre à cette demoiselle qu'une main se posant sur son épaule, alors instinctivement il la relâcha sans la quitter du regard, dans son moment d'inattention, cette dernière se mit alors à courir jusqu'à en perdre haleine c'était certain. Jayce était furieux, il venait à l'instant de perdre sa victime, la deuxième en une seule soirée. De plus, elle irait porter plainte et avouerait à tout le monde le fait qu'elle avait été sous les griffes de celui dont tout le monde redoutait. Et ce n'était pas très bon pour lui. Il devrait alors se cacher durant plusieurs jours si ce n'étaient plusieurs semaines. Il posa sa main sur celle de son frère et la retira rageusement et se retourna vers lui, l'attrapa par le col de sa chemise, il le planque brutalement contre le mur, le fusillant du regard, il resserra l'emprise de son bras sous le cou de Seth, pour l'empêcher de respirer convenablement.


- Tu es content de toi, petit frère ? Tu viens de me faire perdre une proie si facile. J'espère que tu es de bonnes raisons d'avoir procédé ainsi. Je ne voudrais pas que nos retrouvailles se passent sous le coup de la colère. N'est-ce pas ? Persifla-t-il en le relâchant doucement pour ainsi le laisser reprendre son souffle.


Il avait sans doute été trop brutal vis-à-vis de son frère, certes, mais ce dernier savait tout aussi bien que lui, qu'il ne fallait en aucun cas le prendre de haut dans un moment aussi intime que celui-ci. Machinalement il croisa les bras, en reculant d'un pas pour laisser l'opportunité à Seth de se décoller du mur. Il n'avait pas changé. Toujours aussi charmeur et séducteur, habillé avec classe et élégance, cela dit, malgré ce geste déplacé à l'encontre de son jumeau, Jayce était plus qu'heureux de le revoir, mais n'en montrerait aucun sentiment tout en ne disant rien de ce bonheur infini. Sur ces dernières paroles, il afficha un léger sourire moqueur à l'égard de son frère, sachant qu'il savait comment il allait réagir.

- Ravi de te revoir, Seth.
Revenir en haut Aller en bas
avatar






Faites place à

Invité



Invité



MessageSujet: Re: Les liens du sang sont plus forts que tout, mais peuvent-ils résister au temps ? Seth&Jayce   Mar 1 Mar - 0:22

Comme Seth l’avait prévu, Jayce s’était crispé sous ses doigts. Pas étonnant, puisque sa proie venait de s’enfuir alors qu’il avait baissé sa garde. Seth sut alors que ce serait lui qui paierait les frais de cette fuite, de cette partie perdue. Néanmoins, il espérait que son frère serait clément, et qu’il parviendrait à lui faire comprendre qu’ensemble ils étaient beaucoup plus forts. Le blond n’estimait que peu de personnes, et Jayce faisait partie de ces rares gens... depuis toujours, mais il pourrait très bien baissé dans son estime, très bas.. Si il continuait à l’éviter ainsi, à lui en vouloir pour une raison inconnue. En fait, Seth était persuadé que si son frère l’évitait, c’était parce qu’il se sentait coupable de l’avoir laissé... de l’avoir oublié... Ou tout simplement, il avait peur que Seth soit plus fort. Mais, les liens du sang les unissaient, pour le meilleur et pour le pire. C’est alors que Jayce attrapa la main du vagabond et la lui enleva de son épaule. Seth sut à cet instant que son frère était vraiment en colère, et il soupira d’incompréhension. Que fallait-il faire pour satisfaire les désirs de monsieur ? Seth se laissa plaquer contre le mur, tandis que Jayce l’étouffait avec violence, le tenant fermement, le regardant avec rage. Décidément, tout allait de travers ce soir !

- Tu es content de toi, petit frère ? Tu viens de me faire perdre une proie si facile. J'espère que tu es de bonnes raisons d'avoir procédé ainsi. Je ne voudrais pas que nos retrouvailles se passent sous le coup de la colère. N'est-ce pas ?

Jayce retira sa main, et laissa Seth respirer. Le blond avalait les paroles de son jumeau avec difficulté. Il ne s’attendait en effet, pas à ce que Jayce le repousse ainsi, le rejette de cette manière. Il savait pourtant depuis toujours que son frère avait tendance à exagérer tous ses faits et gestes, et qu’il fonctionnait dans l’émulation, et seulement dedans. Il y avait toujours eu cette sorte de compétition entre les frères, et pas un seul instant, Seth n’aurait imaginé que son jumeau pourrait croire qu’il ait eu envie de voler son... jeu ! Jayce s’écarta du blond, pour croiser ses bras sur sa poitrine, cherchant peut-être à marquer son autorité, mais Seth n’était pas dupe. Il observa son frère, qui avait une expression forcée, et enfin, il le vit sourire, avec ironie et sarcasme: enfin, il reconnaissait son frangin !

- Ravi de te revoir, Seth.

Jayce était sincère, c’était rare, mais il l’était. Il affectionnait vraiment son jumeau, et celui-ci ne pouvait qu’être heureux, de voir qu’au final, les deux jeunes hommes faisaient partie de la même famille, que le même sang coulait dans leur veines, qu’ils étaient liés, vraiment. Avec joie, Seth rendit son sourire charmeur et enfantin, signifiant qu’il avait soif, de jeu, de retrouvailles et d’amusement. Il n’avait aucun mot à dire, leurs yeux parlaient pour eux. Les regards plongés l’un dans l’autre, ils étaient en parfaite symbiose, se racontant tout ce qu’ils n’osaient pas se dire. Ainsi, Seth décrivit à quel point il en avait voulut à Jayce de l’abandonner, à quel point les journées au manoir sans lui lui avaient paru longue... Il expliqua à son frère sans parler, qu’il n’avait pas envie de le perdre une nouvelle fois, qu’à présent, c’était ensemble ou rien, qu’il ne pourrait pas l’abandonner une nouvelle fois. Petit à petit, une once de culpabilité planait dans les yeux du brun, et Seth fut satisfait de voir que son frère reconnaissait ses tords. Tout était bien qui finissait bien. Il décida alors de reprendre leur vie, là où elle en était, et il se mit à sauter sur son jumeau avec habilité. Celui-ci se déstabilisa et tomba au sol, mais se releva très vite, et attrapa les bras de Seth pour lui faire une clé. Le blond poussa un gémissement, mais il riait. Il s’en fichait de la douleur, il retrouvait son frère c’était le plus important ! Il se défendit et attrapa le cou du vagabond en lui chatouillant les côtes et lui ébouriffant les cheveux. Seth savait que Jayce détestait cela, et il se mit à courir et jouer au chat, autour des voitures du garage. Les dés étaient lancés !

Tandis qu’ils tournaient autour de la voiture, Seth se décida à parler ouvertement, et il lança à son jumeau:

-C’est réciproque frangin... ! Alors, vas-tu me raconter ce que tu as fait.. depuis tout ce temps ?

Petit à petit, Seth se calmait. Il rejoignit Jayce qui s’était lui aussi un peu détendu, et il avait très envie d’écouter son jumeau lui raconter sa vie, comme au bon vieux temps. Il s’assit sur le capot du véhicule et regarda le brun avec attention. Enfin, les vraies retrouvailles pouvaient commencer
Revenir en haut Aller en bas






Faites place à

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Les liens du sang sont plus forts que tout, mais peuvent-ils résister au temps ? Seth&Jayce   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les liens du sang sont plus forts que tout, mais peuvent-ils résister au temps ? Seth&Jayce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naboo :: RP-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com