AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 • Ethanaël Storm ♠ I am the rain, I am the sun, I am the world .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar






Faites place à

Invité



Invité



MessageSujet: • Ethanaël Storm ♠ I am the rain, I am the sun, I am the world .   Ven 17 Juin - 0:44

─ You're my slaves ─



Feat
Ben Barnes
♠ Ethanaël Storm
© White Rabbit

๑ Date de Naissance : 1er janvier de l'an 1er

๑ Groupe : 1er vagabond du passé

๑ Signe(s) Distinctif(s) : pianiste

๑ Sentimentalement réservé : [x ]Oui ; Non [ ]



Description Physique



    On dit souvent que les apparences sont trompeuses. Pour Ethanaël, cette citation convenait parfaitement. Il était grand et musclé comme un athlète de haut niveau. Il avait la peau ni trop pâle ni trop bronzée. Un tatouage en forme de dé était dessiné sur son épaule gauche, parce que pour lui... le sort en était jeté depuis longtemps. Il avait des yeux d’un noir intense, si bien qu’on pouvait parfois confondre sa pupille et son iris. Pourtant, dans cette dernière se trouvait deux tâches dorés qui laissaient un espoir pour l’âme de ce cher Storm. En vain. Il était bel et bien impur. Ses cheveux, une crinière noire brillante, étaient de loin les plus magnifiques qu’on eût pu voir. Ils descendaient en cascade le long de son cou, mais n’étaient pas trop long non plus. On aurait pu dire que chez Ethanaël, tout était mesuré avec précision, dans les bonnes proportions. C’était un dieu.


Caractère



    Ethanaël est imperceptible. Au fil des années, il a acquis une capacité incroyable à cacher ses sentiments, si bien que vous ne pourrez jamais savoir ce qu’il pense réellement, si il dit vrai ou si il ment tout simplement. En revanche, lui, a appris grâce à ses diverses expériences à lire dans les pensées. Et en effet, il est capable de capter les émotions et sentiments de tous ceux dont ils croisent la route. Grâce à de nombreux voyages, il a assimilé un grand savoir et passé plusieurs diplômes sans la moindre difficulté. Il est donc très intelligent. Mais, sous ses airs d’homme doux et calme se cache un tempérament de feu. En effet, Ethanaël est tout sauf gentil. Il se méfie de tout le monde et ne fait confiance à personne. Il se considère comme étant son seul ami, si bien que parfois, il lui arrive de dérailler complètement, ayant des tendances schizophrènes. Néanmoins, il se cache derrière un masque menaçant, qui ne fait que le rendre puissant et terrifiant. Chaque personnes qui croisent Ethanaël se demandent alors si derrière cet être complexe se cache quelqu’un de sensé. La réponse est pourtant claire: Ethanaël est un monstre.


Biographie


    Les légendes racontent qu’il y a de cela longtemps, le monde n’était pas ainsi séparé en deux opposés indissociables ; le Bien et le Mal. Il est en effet dit qu’au début, il n’y avait rien. Ni bien, ni mal. Jusqu’à ce que l’Homme apparaisse... Tout Homme à sa naissance dégage une aura. Celle-ci arbore la non-couleur noire. Elle est pure, unique. Néanmoins, comme à toute pureté humaine, une fin est. Et cette dernière ne tarde guère. Plus l’Homme évolue, grandit, plus les péchés s’inscrivent dans son aura, mémoire des juges célestes. Alors, l’aura vire. Elle prend des teintes colorées. Cet aura permet au créateur de classer ses œuvres, de mieux les connaître, pour le futur jugement dernier. À la naissance d’un nouvel être, le Créateur remarqua qu’il n’avait pas d’aura, ou plutôt au lieu d’être noire, la sienne était blanche, neutre. Il ne trouva aucune explication, si bien que par peur, il décida de supprimer le nouveau-né... pour préserver le Bien. Son ennemi, le Destructeur observait son adversaire qui vivait dans un lieu appelé Paradis. Lorsqu’il apprit pour l’enfant, il décida de faire du jeune garçon son messager. Il créa alors le premier anneau. Celui qui lui permettrait de voyager dans le temps, d’être son observateur humain de la situation sur Terre. C’est ainsi que le jeune enfant perdit sa vie, et en gagna une nouvelle.

    Il aurait pu vivre à son époque, grandir avec sa mère, au lieu de ça, le Destin en décida autrement. Dès qu’il eut l’anneau à son doigt, le bambin le tourna et il atterrit dans un autre endroit, une autre époque. C’est ainsi que sa vie commença.

    Angleterre, Moyen-Âge, sous le règne du Roi Richard

    La famille royale attendait dans la salle du trône, une cérémonie se préparait. Le jeune enfant trouvé quelques mois plus tôt près des rives d’une rivière allait se faire baptisé. On allait le nettoyé de tous ses pêchers, il pourrait ainsi devenir un membre de la famille. C’était Richard Cœur de Lion lui même qui l’avait trouvé, revenant d’une de ses nombreuses croisades, qui avait été pour une fois un succès. Interprétant la trouvaille de l’enfant comme un signe de Dieu, il décida de le prendre sous son aile. Puisqu’il le roi ne pouvait avoir d’enfants, il n’avait donc pas d’héritier. Ce cadeau du ciel serait son seul et unique descendant, il en avait décidé ainsi. Alors que le prêtre emmena le bambin dans la chapelle, se produisit une chose horrible. On tua l’homme d’église. Une femme encapuchonnée prit aussitôt l’enfant des bras du vieillard qui s’éteignait doucement, et l’emmena loin, avec elle.

    Encore une fois, le Destin avait décidé que la place de ce garçon n’était pas ici. Encore une fois, il échappait à la vie de famille, au bonheur.

    France, Versailles, sous le règne du Roi Soleil

    Les jardiniers taillaient les haies du jardin, lorsque devant eux apparut un enfant. On pensa d’abord à de la sorcellerie, mais lorsque Pierre, un jeune travailleur, croisa le regard du bambin, il tomba automatiquement sous son charme. Il décida alors de le cacher et de l’emporter chez lui. C’est ainsi, que l’enfant se retrouva dans une famille modeste. Il resta chez Pierre et sa famille jusqu’à ses deux ans, pendant ces deux années, il apprit à entendre, voir, observer. Il adorait regarder Pierre se battre avec ses frères, comme des chevaliers. La mère de Pierre du pourtant dire à son fils qu’il fallait se débarrasser de l’enfant. Une bouche de plus à nourrir, ce n’était pas envisageable. Pierre, qui s’était attaché à sa progéniture accepta la vérité, et il passa près d’une heure à parler à l’enfant, qui n’avait toujours pas de nom. Il décida donc de le poser, comme de nombreux gens le faisaient, dans une couverture près de l’Église. Mais avant, il lui créa une magnifique médaille, en effet, le père de pierre était forgeron. Il passa près d’une semaine à confectionnée le bijou, sur lequel il écrivit le nom qu’il donna à son trésor: Ethanaël. Cela sonnait parfaitement bien, comme un accord majeur, qui promettait de grandes choses pour cet enfant.

    C’est ainsi, qu’une fois de plus, l’enfant se retrouva seul. Et encore une fois il tourna sa bague, celle qu’il était le seul à voir.

    XVIIIème siècle Salzbourg


    Recueillis par une noble famille autrichienne, Ethanaël suit une éducation strict. C’est ainsi que dès l’âge de trois ans, il sut parler couramment autrichien, et apprit à lire. Il devint aussi incollable dans le domaine des chiffres, mais les cours qu’il préférait étaient ceux de musique. Son précepteur lui enseignait les bases du solfège, et puisqu’il avait un intérêt prononcé pour l’art musical, ses parents adoptifs l’autorisèrent à aller voir un opéra.. mais pas n’importe lequel, c’était une prestation de Wolfgang Amadeus Mozart, un prodige ! Dès les premières notes de musique, Ethanaël se sentit aussitôt basculer dans un autre monde, dans une autre dimension. C’était magique ! Chaque accords parfaits le faisaient frissonner. Chaque dièses et bémols le faisaient frémir. Il était comme ensorcelé par la musique. C’est ainsi que ses parents décidèrent de faire d’Ethanaël un prodige, comme Mozart. On lui enseigna alors le violon, et il se donna corps et âmes pour être le meilleur et ne faire qu’un avec l’instrument. Malheureusement, peu habitué à ce qu’il ne réussisse pas quelque chose, Ethanaël se découragea très vite lorsqu’il comprit que devenir un vrai violoniste serait très dur. Il s’énerva alors, contre son précepteur, contre ses parents, et à ses cinq ans, il décida de s’en aller. Il savait qu’il était spécial, grâce à cette bague qu’il avait au doigt, et il décida de le prouver. Il tourna alors l’anneau, et encore une fois, s’éclipsa...

    France, Napoléon II


    En sueur. Les gouttes hésitent, avant de couler le long de son visage. Il est en transe. Il joue, comme si sa vie en dépendait. Il joue et ne s’arrête pas. Ça fait déjà trente minutes que ça dure. Silence dans la salle. Les spectateurs n’en reviennent pas. On dit que le petit n’a que dix ans. Mais quelle énergie ! Il ne fait qu’un avec le piano. Ses doigts glissent sur l’instrument, ses mains frappent et caressent les touches noires et blanches. Il domine l’instrument, il est le maître, mais il le respecte. C’est impressionnant. Les gens sont hypnotisés. Et, tout d’un coup, la musique s’arrête. Personne n’ose bouger. Même pas le son de la respiration. L’enfant se lève, ferme le couvercle avec délicatesse et s’approche du public. Il salut, et un tonnerre d’applaudissement se fait entendre dans la salle. Ethanaël s’en va alors, et même si son public le rappelle, il ne retourne pas sur scène pour les remercier. Il s’échappe des coulisses et file dans la rue. Il est devenu une star, un prodige; et au contraire de ses semblables, il ne retourne pas sur scène. Il s’enfuit, comme une tempête... Ce soir était son premier concert, mais aussi son dernier dans la capitale. À l’ombre d’une rue, telle une tempête, Ethanaël tourne sa bague. Il disparaît. C’est alors qu’on remarque collée à un mur, une affiche qui indique l’évènement qu’il y avait eu ce soir: Ethanaël Storm.

    Italie, 1940

    Ethanaël a seize ans. Il joue toujours du piano et réalise à merveille n’importe quelle symphonie de Mozart, Bach, ou Bethoveen. Il est un artiste, un véritable musicien. Alors qu’il se promène sans crainte dans les rues peu sûres de Rome, il entend le souffle du vent fouetter ses oreilles. Il se retourne, pour découvrir un tas de feuilles représentant un homme. Il croit rêver, et continue son chemin, mais, il entend une voix l’appeler. Certain que cela vient de derrière, il se retourne à nouveau, et e effet, l’homme-feuille le regarde. Il lui annonce alors quelle est sa mission:

    -Ethanaël, je suis le destructeur, je t’ai sauvé la vie alors que tu n’étais qu’un nouveau-né. J’aimerais qu’à présent, tu me rendes un service, pour rembourser ta dette. Tu es un vagabond, le premier vagabond du passé. Cet anneau, tu as sans doute remarqué qu’il te permettait de te déplacer où tu voulais, dans le temps... C’est moi qui l’ai crée, pour que tu puisses t’échapper. Car tu étais en danger, le Créateur, ou Dieu, si tu préfères, voulait te supprimer, car à ta naissance tu étais spécial. À présent, j’aimerais que tu te rendes dans le présent, tu verras ce sera très différent de toutes les époques que tu as connu. J’aimerais que là-bas, tu déclenches une guerre. Je voudrais que le monde s’écroule, pour pouvoir en créer un nouveau. Rassures-toi, je ne suis pas fou. C’est juste que quand tu seras dans le présent, tu remarqueras que rien ne va plus, et que la meilleure solution, est de tout recommencer. Tu es le seul espoir de l’humanité, sans toi elle risque de disparaître. C’est ton Destin.

    Puis, les feuilles moururent, elles se désintégrèrent là, juste devant les yeux d’Ethanaël. L’adolescent ne comprenait pas du tout ce qu’il lui arrivait. C’est pourquoi il décida d’attendre, et de mûrir. Il resta donc au vingtième siècle, mais changea de pays, et se retrouva vite en Allemagne. Il rencontra Hitler, et devint vite très proche de ce dictateur. Très intelligent, il prit exemple sur le dirigeant et ne fit confiance à personne. C’est ainsi qu’aux côtés du plus dangereux des dictateurs, Ethanaël devint un monstre. Il accompagna ce malade mental, jusqu’à sa chute. Comprenant qu’il risquait la mort, il s’échappa grâce à son anneau, et décida de suivre le conseil du Destructeur et d’accomplir ce pourquoi il était né.

    C’est ainsi qu’Ethanaël arriva en deux-mille-onze. Il avait l’intention de contrôler les vagabonds, et déjà des plans diaboliques pour accomplir sa mission se créaient dans sa tête. Mais, en premier temps, il avait l’intention de reprendre sa carrière, qu’il avait laissé en France il y avait quelques siècles de cela. Ethanaël Storm allait changer la face du monde, pour le meilleur ou pou le pire.


Behind The Screen


    ๑ Identité : Elly

    ๑ Âge : 15 ans

    ๑ Fréquence de Connexion : Jours et nuits, autant que possible x)

    ๑ Arrivée à Londres : Aujourd'hui x)

    ๑ Double Compte : [ x] Oui ; Non [ ]


    © Ombe




Revenir en haut Aller en bas
avatar
    Date de Naissance : 06/01/1992







Faites place à







MessageSujet: Re: • Ethanaël Storm ♠ I am the rain, I am the sun, I am the world .   Ven 17 Juin - 15:00

Ethanaël....

Ton prénom est vraiment très beau, mon Loulou... Ton âme un peu moins, en revanche... Remarque, ce n'est pas vraiment pour me déplaire, on ne peut pas me qualifier de saint, non plus, même si contrairement à toi, je semble avoir quelques limites. Mais bon... Il faut de tout pour faire un monde, surtout que tu sembles être né à l'origine de celui-ci...

Cordialement,

Aloysius Vasteels.




Je (re)valide ta fiche, Jewel!

___________________________

I will never die. I will never lose.

I will never be defeated.



I'm Aloysius, God, Vasteels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar






Faites place à

Invité



Invité



MessageSujet: Re: • Ethanaël Storm ♠ I am the rain, I am the sun, I am the world .   Dim 19 Juin - 23:54

Mon cher Ethanaël, enfin Ethan, je me permets !
C'est un fort joli prénom d'ailleurs, mais dis-moi... Tu grognes, tu grognes, mais est-ce que tu mords vraiment ? Laisse moi en douter. Tu ressembles plus à un petit chaton qui se prends pour un fauve. Un conseil, rentre tes griffes mon beau, et n'espère pas nous contrôler, nous autres Vagabonds. Tu pourrais te trouver face à un mur. Alors oui, aussi noire que sois ton âme, tu ne m'effraies pas. Du tout. Je serai curieuse de te rencontrer, juste pour avoir le plaisir de te prouver que non, tu n'es pas effrayant pour tout le monde !
Au plaisir donc, ou pas.
Némésis Hell.
Revenir en haut Aller en bas






Faites place à

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: • Ethanaël Storm ♠ I am the rain, I am the sun, I am the world .   

Revenir en haut Aller en bas
 

• Ethanaël Storm ♠ I am the rain, I am the sun, I am the world .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naboo :: Présentations :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit